Une alimentation saine : pourquoi le fromage et le vin rouge sont-ils bons pour le cerveau ?

Le fromage de chèvre est-il bon pour la santé ?
mars 4, 2024
Les cours de cuisine par un chef cuisine à Toulouse
mars 15, 2024

Une alimentation saine : pourquoi le fromage et le vin rouge sont-ils bons pour le cerveau ?

La Bonne Combine votre fromager à toulouse

La Bonne Combine votre fromager à toulouse

Selon une étude, la consommation de fromage et de vin rouge (avec modération, bien sûr) peut contribuer à garder le cerveau alerte. Si vous aimez les belles choses de la vie, vous n’êtes sans doute pas étranger à la dégustation d’un verre de vin rouge et d’une sélection de fromages. Bien sûr, comme beaucoup d’autres plaisirs, le vin et le fromage sont des plaisirs coupables.

Les bienfaits de consommer du vin et du fromage

Nous savons que le vin est plein de calories provenant du sucre, en plus d’être de l’alcool, qui agit comme un diurétique, endommageant notre foie et notre peau. Il ne rivalisera pas avec un smoothie préparé par un bon mixeur. De même, le fromage est bourré de calories et de cholestérol, de sorte que ces deux friandises – en excès – sont évidemment mauvaises pour nous. Il faudra bien plus que nos meilleurs exercices pour perdre du poids pour compenser les excès réguliers.

Mais, une nouvelle étude a montré qu’avec modération, la consommation régulière de fromage et de vin peut en fait être bénéfique pour notre cerveau, en aidant à prévenir le déclin cognitif qui peut conduire à des affections telles que la démence. Chez La Bonne Combine votre fromager à Toulouse, vous pourrez commander du vin et des plateaux de fromages parfaitement sélectionnés pour satisfaire vos besoins et ceux de vos invités pour vos événements spéciaux. L’équipe de La Bonne Combine est composée de vignerons et de producteurs de fromage passionnés. Elle ne vous propose que de bons produits pour vous permettre de passer d’excellents moments. Pour commander ou d’autres informations, contactez le 05 61 13 61 89 ou rendez-vous au 13 avenue Paul Séjourné – 31000 Toulouse.

Une étude, menée par des chercheurs de l’université d’État de l’Iowa, visait à établir un lien entre la consommation d’aliments spécifiques et l’acuité cognitive à un âge avancé. En étudiant 1 617 adultes vieillissants et en les interrogeant sur leurs habitudes alimentaires, ainsi qu’en effectuant des tests cognitifs, les chercheurs ont constaté ce qui suit :

  • Le fromage s’est avéré être l’aliment le plus protecteur contre les troubles cognitifs liés à l’âge, même à un stade avancé de la vie, lorsque les signes de démence apparaissent généralement.
  • Un verre de vin rouge par jour a été associé à un renforcement des facultés cognitives.
  • La consommation hebdomadaire d’agneau (mais curieusement pas d’autres viandes rouges) s’est avérée améliorer les capacités cérébrales à long terme.
  • Une consommation excessive de sel est néfaste, mais seules les personnes déjà exposées au risque d’Alzheimer doivent surveiller leur consommation.

Le chercheur principal, Auriel Willette, a déclaré qu’une consommation responsable de fromage et de vin rouge au quotidien peut aussi nous aider à faire face à un monde de plus en plus complexe qui ne semble jamais ralentir.

Comment consommer sainement du vin et du fromage ?

Bien entendu, comme nous l’avons mentionné précédemment, ces deux aliments qui protègent le cerveau restent des plaisirs coupables, et la « modération » est donc de mise. Une consommation excessive de vin rouge et de fromage entraînera probablement des problèmes de santé, quelle que soit l’acuité de vos compétences en matière de mots croisés à un âge avancé.

Intégrer ces aliments dans votre régime alimentaire peut également s’avérer bénéfique pour vos objectifs à long terme en matière d’alimentation saine, car vous vous sentirez moins démuni. Une étude a révélé que les écarts planifiés par rapport à votre régime alimentaire sont plus susceptibles de vous empêcher de vous lancer dans des « excès de mauvaise nourriture ».

En planifiant cet écart à l’avance, vous contribuez à une alimentation saine et équilibrée, qui comprend un peu de ce que vous aimez. Vous n’êtes qu’un être humain : accordez-vous un peu de répit (et une tranche de fromage) de temps en temps. En le prévoyant à l’avance, vous resterez dans le droit chemin tout en protégeant la santé de votre cerveau.